Informations

Carmausine de Récupération

Données conjoncturelles du secteur

Les données conjoncturelles du secteur des collectes des huiles usagées

La conjoncture actuelle a changé beaucoup de chose dans la structure de la collecte des huiles usagées. Elle était un des plus efficiente en France, d’un point de vue déchets jusqu’à présent.

L’équilibre financier des entreprises collectrices a été sévèrement écorné, depuis le printemps 2015. Suite, à la perte de vitesse des cours du pétrole ainsi que l’arrêt des indemnisations versés aux collecteurs en cas de crise du secteur.

Ainsi, à compter d’août 2015, les coûts de collecte n’étant plus couverts que par la seule valorisation énergétique des huiles usagées ramassées.

Le risque durant cette année précaire fut le dépérissement des huiles usagées et leur non valorisation dans les filières habituelles.

Pendant une année en effet, la filière de collecte est restée en déséquilibre économique en raison de ce double effet.

En effet, plus ceux-ci sont bas, et moins la collecte et le recyclage d’huile devient une affaire intéressante, voir viable à termes.

S’en suivi de nombreux pourparlers entre la filière et l’ADEME et un arrêté fut sceller en Août 2016 montrant la nouvelle orientation.

« Le présent arrêté a pour objet de supprimer la gratuité de la prestation d’enlèvement des huiles usagées de certaines qualités chez les détenteurs en tant que solution d’urgence. Et temporaire afin de permettre à la filière des huiles usagées de traverser la crise qu’elle connait actuellement « .

Arrêté en vigeur au 08/08/2016.

Et établissant la possibilité d’une facturation des prestations de collecte à l’instar d’autres pays européens.

La politique RSE dans notre Société

Dans un Univers en changement perpétuel, la Société Carmausine s’inscrit aujourd’hui vers une politique plus responsable vis à vis de son avenir et de celui de ses collaborateurs. Elle privilégie une croissance responsable et soucieuse à l’égard de tous.

Des démarches sont ainsi menées sur le plan social pour l’insertion notamment de personnes en difficulté, que ce soit de leur handicap, ou sur le plan du secteur économique.

De plus, elle œuvre pour une politique de formation renforcé visant à faire évoluer le personnel vis-à-vis de leur attente et de celles futures de la société.

Enfin, elle fait tache de promouvoir le dynamisme local sur un secteur en décroissance économique.

NORME ISO 14001

L’entreprise vise à être normalisée grâce à la NORME ISO 14001.Elle a entrepris le première échelon, l’étape de management environnemental dans ce sens ces dernières années.

En effet, notre collaboratrice Yessica (responsables de management de l’environnement et du développement), vise également à mettre en place toutes les normes du management environnemental à jour au sein de la société.

La société CARMAUSINE DE RECUPERATION milite au quotidien pour la réduction des gaz à effets de serre.

De plus, la société mène une politique d’optimisation responsable de ces transports en utilisant le savoir-faire d’entreprise informatique spécialiste de l’environnement.

Enfin, elle mène également une politique d’achat responsable dans ce sens privilégiant les achats locaux, réduisant ainsi son impact Carbone.

YESSICA

YESSICA

Responsable management de l'environnement et du développement

L’entreprise s’engage en l’implémentation d’un Système de Management Environnemental (SME).

Grâce à cet outil de gestion, la Carmausine s’organise de manière à réduire et maîtriser ses impacts sur l’environnement. De plus elle vise à inscrire l’amélioration environnementale dans la durée avec le but de se perfectionner continuellement.

Le SME est basé en la norme ISO 14001 :2015, étant la preuve objective de l’engagement de l’entreprise à respecter l’environnement.

L’application de cette norme permet de nous certifier auprès de nos collaborateurs, partenaires et les clients.

La filière de notre Société

La filière s’inscrit dans un modèle d’économie circulaire.

Le métier du collecteur d’huiles usagées a toujours été en perpétuelle évolution depuis ses origines à partir des années 1930 et jusqu’à nos jours.

Il est avant-tout très réglementé. Le ramasseur dispose d’un agrément préfectoral qui est délivré par le préfet du département pour une période de 5 ans.

Pour obtenir ou renouveler son agrément préfectoral, le ramasseur doit:

  • justifier de moyens de collecte (camions ADR),
  • justifier la conformité de son installation de stockage-regroupement (installation classée pour l’environnement soumise au régime de l’autorisation, de la transmission de données statistiques à l’ADEME).

La collecte des huiles usagées est devenue au fil des années, une des filières les plus performantes en matière de récupération. Puisque, quasiment 100% des huiles produites sont collectées chaque année depuis près de quinze ans maintenant.

Ceci étant la résultante de nombreuses actions menées par l’Agence de l’environnement en collaboration avec le CNPA pour le bien-être de la filière.